13Avr,16

Edito

Du 10 mai au 11 juin se tiendra la 7e édition des Déboulés de Mai.Ce festival de danse contemporaine révèle la richesse de création chorégraphique actuelle en Haute-Loire.
Initiés en 2011 par les acteurs culturels locaux, les Déboulés de Mai proposent une offre de spectacles de danse très diversifiée, équilibrée sur l’ensemble de la Haute-Loire, répondant ainsi à un manque de programmation de spectacles de danse sur nos territoires.

Cela correspond tout à fait à la volonté du Département d’être présent aux côtés des acteurs locaux et de veiller à conduire une politique culturelle vivante, ouverte et géographiquement bien répartie, dont l’enjeu est un ‘bien vivre ensemble’ en Haute-Loire.Signe d’un intérêt grandissant des Altiligériens pour la danse : les structures culturelles étaient 5 à participer à la 1re édition des Déboulés de Mai en 2011 ; elles sont 12 en 2017 !
Avec 15 représentations, dont 4 en plein air et 3 spectacles ‘jeune public’, les Déboulés de Mai permettent une multitude de rencontres.Les élèves rencontrent un artiste, une oeuvre, la pratique d’un art.Avec leurs parents, ils découvrent une salle de spectacle proche de leur lieu d’habitation.Les parents découvrent un spectacle de danse contemporaine qu’ils ne seraient probablement jamais allés voir, et surtout le projet chorégraphique de leur enfant.Les communes osent passer le pas et programmer un spectacle de danse, art encore considéré comme élitiste ou d’approche difficile surtout en zone rurale.
Dans le cadre du dispositif Danse 43, des chorégraphes ont mené tout au long de l’année scolaire un intense travail avec, cette année, plus de 200 élèves du primaire au lycée, public et privé.Lors de 9 soirées, les restitutions sur scène en première partie d’un spectacle professionnel valoriseront tout ce travail accompli !
Les 6 compagnies de danse locales ont aussi une très belle opportunité de montrer la qualité de leur travail et de toucher de nouveaux publics. Cette année, 2 d’entre elles, soutenues par le dispositif du Département pour l’Aide à la Création, présenteront au public et aux professionnels du secteur culturel leur nouvelle pièce chorégraphique.
La danse contemporaine pourrait être définie comme étant ‘une transformation des gestes du quotidien qui traversent nos vies en gestes dansés’.Les Déboulés de Mai illustrent fort bien cette définition, en ouvrant cette danse à d’autres arts : théâtre ; cirque ; vidéo ; percussion ; arts plastiques ; musique live et même… patrimoine bâti ! Ainsi depuis 2013, le parc du Château de Chavaniac Lafayette se fait l’écrin d’un spectacle chorégraphique et, nouveauté cette année : dans le cadre des Illuminations de la Ville de Puy, la cour d’honneur de l’Hôtel du Département accueillera un spectacle de danse voltige.
À n’en pas douter, cette édition 2017 des Déboulés de Mai témoignera de la vitalité de la danse contemporaine en Haute-Loire. À tous ceux qui participeront comme à tous ceux qui assisteront à ces spectacles de danse, je souhaite de vivre de beaux moments d’émotion.

Loading ..